C'est un garçon! Nathalie réalise son rêve de maternité – UR Vistahermosa en Espagne

Nathalie, voyage de fertilité chez Vistahermosa Espagne

Mis à jour le 21 mars 2024

Il y a eu de joyeuses nouvelles en provenance de France lorsque Nathalie Langlois a donné naissance au magnifique bébé Charlie le mois dernier.

Pesant 4.475 kg (9 lb8), Charlie est né le 24 février à la suite d'un travail compliqué.

Baby Charlie - Parcours de fertilité - UR Vistahermoss

Nathalie a déclaré à Fertility Road : « Les derniers mois de grossesse se sont relativement bien déroulés à part quelques insomnies et maux d’estomac. L'accouchement a été compliqué car j'ai eu une hémorragie ainsi qu'une infection qui m'ont rendu assez faible. Je suis resté un peu plus longtemps à l’hôpital, le temps que le taux d’hémoglobine remonte.

Charlie subit actuellement des tests à l'oreille, mais malgré cela, Nathalie dit que son petit bout de chou est un bébé plutôt détendu.

Elle a déclaré : « Je me sens plutôt heureuse, malgré ses quelques inquiétudes. J'ai dû m'habituer aux premières nuits, mais il suffit de s'adapter. Je passe un bon moment avec Charlie. Pour le moment, il est plutôt calme.

Parcours de fertilité - bébé Charlie

Nathalie remercie chaleureusement l'équipe de UR Vistahermosa à Alicante pour avoir réalisé ses rêves. « Je tiens à remercier la clinique pour l’opportunité qu’elle m’a offerte. L’expérience avec la clinique a été totalement parfaite et m’a permis de réaliser mon rêve de devenir mère », a-t-elle déclaré.

Félicitations Nathalie, de la part de tout le monde ici à Fertility Road.


Mis à jour le 30 octobre 2023

Nathalie est maintenant bien dans le deuxième trimestre de sa grossesse et tout avance bien. Elle a déclaré à Fertility Road : « La grossesse s’est relativement bien déroulée, à part quelques fatigues et maux de tête. Je commence à me sentir moins fatiguée et mon ventre s'arrondit.

«Je me sens bien mentalement et émotionnellement. Bien sûr, j'ai quelques inquiétudes concernant l'accouchement, la santé de bébé et le post-partum… mais j'ai surtout hâte de rencontrer mon bébé. Bien que la grossesse de Nathalie progresse bien, elle sait que sa clinique espagnole de fertilité n'est qu'à un coup de téléphone si elle en a besoin.

Nathalie ajoute : « UR Vistahemosa est toujours à l'écoute, même si je n'en ai pas vraiment eu besoin ces derniers temps. »

Nathalie devrait accoucher début 2024.


Mis à jour le 16 juillet 2023

Il y a eu une excellente nouvelle pour Nathalie Langlois lorsqu'elle a découvert qu'elle était enceinte suite à une FIV à double don en Espagne.

Bien que Nathalie ait été ravie de la nouvelle, elle admet qu'elle n'a pas encore tout à fait compris.

Elle a déclaré à Fertility Road : "C'est difficile de vous dire ce que j'ai ressenti quand j'ai appris que j'étais enceinte. C'était vraiment difficile à réaliser. Je pense qu'aujourd'hui, je ne m'en rends toujours pas compte et puis j'essaie de ne pas trop m'emballer car 'on ne sait jamais'.

Lorsque nous avons rencontré Nathalie, elle en était à sa neuvième semaine de grossesse et, à part se sentir très fatiguée et étourdie, heureusement, elle ne présentait aucun autre symptôme. Elle avait récemment subi une échographie dans sa France natale.

Nathalie a déclaré : « L'échographie s'est bien déroulée. Ça m'a un peu rassuré et m'a montré qu'il n'y avait qu'un seul bébé. Je dois admettre que cela faisait partie de mes craintes. Je n'ai toujours pas de date d'échéance. J'ai une autre échographie le 4 août, donc je pense que je le saurai à ce moment-là.

Nathalie a envoyé les louanges de UR Vistahermosa, la clinique de fertilité basée à Alicante qui l'a soignée dans le cadre du projet 2023 Fertility Journeys.

Elle a déclaré : « Mon expérience avec UR Vistahermosa s'est très bien déroulée. Ils continuent d'être présents et si j'ai des questions, ils me répondent toujours très gentiment et rapidement.”


Mis à jour le 6 juin 2023

La semaine dernière, Nathalie Langlois s'est rendue à l'UR Vistahermosa à Alicante pour sa première et peut-être la plus importante visite à la clinique : le transfert d'embryons.

Nathalie a commencé ses médicaments de FIV alors qu'elle était encore en France, préparant son corps à ce qui l'attendait.

Elle a déclaré : « J'ai commencé à prendre la pilule contraceptive le 17 avril, le premier jour de mes règles. Le 16ème jour, j'ai pris l'injection de Décapeptyl. Le premier jour de mon nouveau cycle, qui a eu lieu le 12 mai, j'ai commencé à prendre Provams et Lavenox.

C'est un garçon! Nathalie réalise son rêve de maternité - UR Vistahermosa en Espagne 2
Nathalie à l'UR Vistahermosa

Nathalie a subi une échographie dans sa France natale le 23 mai et on lui a dit qu'elle était prête pour le transfert. Elle s'est rendue à UR Vistahermosa la semaine dernière.

Nathalie a déclaré : « Le voyage en Espagne s'est très bien passé. La clinique m'a réservé un accueil très chaleureux et a été très clair sur la suite du protocole. Avant le transfert, qui a eu lieu le 31 mai, j'étais un peu fatigué physiquement. Mais le pire était émotionnellement parlant, c'était un peu un tour de montagnes russes, un mélange de peur, d'envie, etc. Mais une fois le transfert effectué, mes émotions se sont calmées. Je me sens plus calme maintenant.

Nathalie doit maintenant attendre 15 jours avant de pouvoir passer le test de grossesse pour savoir si le traitement a fonctionné.


Udu 5 avril 2023

Rencontrez Nathalie Langlois de France, qui a été sélectionnée par UR Vistahermosa pour participer au projet 2023 Fertility Journeys.

À 35 ans, Nathalie a commencé à explorer la possibilité d'avoir un enfant en tant que femme célibataire. Elle a subi deux traitements d'insémination intra-utérine (IIU) dans une clinique de fertilité en Belgique, mais malheureusement, ces deux traitements ont échoué. Les plans de Nathalie ont reçu un nouveau coup dur lorsque l'arrivée de Covid-19 a vu les cliniques de fertilité fermer temporairement leurs portes aux patients.

Suite à la déception de son traitement en Belgique, Nathalie s'est rendue dans une clinique au Portugal où elle a découvert que sa réserve ovarienne était faible et qu'elle aurait besoin d'utiliser un ovule de donneur, ainsi que du sperme de donneur, pour concevoir.

Nathalie a déclaré : « La nouvelle m'a un peu secouée. Mais une fois que j'ai digéré le fait qu'il me serait difficile d'avoir un enfant avec mes propres ovocytes, je me suis dit que ce n'était pas indispensable.

Aujourd'hui âgée de 39 ans, Nathalie a fait un pas de plus vers la réalisation de son rêve de maternité lorsqu'elle a découvert qu'elle avait été sélectionnée pour un traitement en Espagne dans le cadre du projet Fertility Journeys.

Nathalie a déjà eu une consultation virtuelle avec UR Vistahermosa et a hâte de faire le voyage à la clinique d'Alicante plus tard cette année.

Elle a déclaré : « Le premier contact avec UR Vistahermosa s'est bien passé, ils m'ont expliqué le protocole.
"J'aimerais partir en Espagne le plus tôt possible car j'ai hâte de me lancer dans cette nouvelle aventure."

Photo de Laura Cooke
Laura Cooke
Laura est une journaliste indépendante spécialisée dans la rédaction d'articles sur la fertilité, le don d'ovules et de sperme et la FIV. Elle a déjà écrit sur le sujet pour des publications telles que Men's Health UK et Stylist.

Articles connexes

Combien coûte la FIV en Europe ?
Calculateur de coûts FIV-ICSI
Calculez le coût total du traitement de FIV dans les destinations populaires en Europe !
Obtenez un devis personnalisé des cliniques de FIV les plus fréquemment choisies à l'étranger.